#OLLN : que retenir du conseil communal du 29 mai 2018 ?

Xavier Liégeois y a assisté et a fait un compte-rendu publié sur Facebook. Je le reprends ici et le complète légèrement.

****

« https://www.facebook.com/xavier.liegeois/posts/10156286615748363 »

Voici mes quelques commentaires concernant le Conseil Communal de Ottignies-Louvain-La-Neuve de ce mardi 29 mai 2018.

De manière générale, un CC relativement court et assez tranquille hormis un beau moment de malaise au point 44, j’y reviendrai.

On commence par le vote sur la présentation des comptes 2017 et la première modification budgétaire 2018. Je n’ai pas compris tout ce qui a été présenté, mais l’essentiel me semble-t-il. Je sais donc maintenant que le budget actuel de OLLN tourne aux alentours de 42 millions d’€. Je sais également que les comptes sont à peu de choses près en équilibre (ce qui ne plaît pas à l’opposition qui voudrait faire des bénéfices). Je sais aussi que depuis 2013 le budget à grossi de 24%. Si l’on considère que les deux grandes sources de revenu que sont l’impôt sur les personnes physiques et le précompte immobilier, et compte tenu de la frénésie constructrice qui se déchaîne depuis quelques années, cette augmentation de budget se comprend. Comptes et modification budgétaires sont votés. Ouf . [HdB : sur mon blog un peu plus de détail quant aux comptes : https://hadelindebeer.wordpress.com/2018/05/26/olln-les-comptes-sont-ils-bons/]

Le point suivant débattu concerne le Schéma d’Orientation Local (SOL) du Bois des Rêves. Je n’ai pas encore entièrement compris ce qu’est un SOL, si ce n’est une étude faite sur un territoire donné et qui définit les orientations possibles en terme d’aménagement dudit territoire [HdB : exact, c’était le but du SOL qui a suivi la consultation sur l’extension de l’Esppanade]. La province (propriétaire du domaine) envisage de faire des « améliorations » (notemment concernant la piscine et la plaine de jeux) et ce SOL est un outil préalable à ces travaux. Les partis de la majorité ont eu contact avec la Province pour faire valoir leur point de vue notamment concernant le nombre de pistes VTT dans le bois. La province voulait en ajouter (jusqu’à 3 pistes), mais la Commune ne veut pas, préférant conserver autant que possible le caractère naturel des lieux. L’opposition interpelle la majorité quant à la formulation écrite de cette volonté de préserver les lieux intacts. Elle l’estime trop vague et trop soumise à interprétation, permettant du coup, selon le vent, de décider ou non de qui est inclut dans la notion de préservation du milieu naturel. Ce qui est finalement voté n’est « que » la poursuite du SOL sur base de l’avant projet.

Ce point à retenu mon attention. Personnellement, j’aurais tendance à ne pas vouloir toucher au Bois des Rêves. Je n’ai pas une confiance absolue dans les volontés politiques quand il s’agit de préserver le peu de verdure qu’il nous reste dans le centre de la Belgique. Alors, améliorer le domaine ? Pourquoi pas. mais je sens qu’il faudra rester vigilant pour éviter que nos représentants ne fassent (où laissent faire) n’importe quoi avec ce petit bijoux. A suivre dans les prochains mois [HdB : c’est exactement ce que la Ville veut, face au propriétaire qu’est la Province].

Les point suivants concernent toute une série de taxes communales. Sachez braves gens qu’il existe, entre autres, des taxes sur :
• Le raccordement aux égoûts
• Les spectacles cinématographiques
• Les terrains de golf et les piscines privées
• Les véhicules isolés abandonnés
• Les agences bancaires
• L’insuffisance de places de parking (ne concerne à ma connaissance que les nouveaux logements)
• Les dancings
Deux remarques. De un, certaines de ces taxes ne rapportent rien…vraiment rien. Elles ont vocation a être dissuasives. De deux, des taxes il y en a dans toutes les communes.

Enfin, le point 44. Ce point concerne le projet de mention qui devait être envoyé au gouvernement fédéral pour leur demander d’agir au plus vite pour la fermeture des centrales nucléaires En tout cas, c’était l’idée de départ de monsieur Thierry Bourgeois. Suite à son interpellation au Conseil du mois dernier, monsieur Bourgeois avait soumis un texte de mention qui, en très résumé, demandait l’arrêt immédiat des réacteurs les plus dangereux (Tihange 1, 2 et Doel 1, 2 et 3) [HdB : l’interpellation ne demandait pas que cela et ne demandait pas exactement cela].

Dans le but, à la base louable, de faire voter le texte par le plus grand nombre de conseillers, le texte a été modifié (en accord entre majorité et opposition) pour au final, ne plus faire que demander au gouvernement de respecter le calendrier de sortie du nucléaire tel qu’il est prévu actuellement (en évitant, si possible, les retards). Du coup, ce texte était vidé de sa substance. Le point a donc été retiré de l’ordre du jour du Conseil en dernière minute, dans l’espoir que le texte puisse être retravaillé pour le prochain Conseil communal (le dernier avant les vacances je crois). Tout cela s’étant fait dans l’urgence, l’opposition s’est étonnée du retrait soudain de ce point. Cela a donné lieu à un moment de malaise car, en séance les explications complètes n’ont pas été données. [HdB : étant donné que tout a été fait en dernière minutes, et pour ne pas compromettre les négociations pour un texte remanié, j’ai volontairement doné peu d’explications].

Publicités

Publié par

Hadelin de Beer de Laer

Habitant d'Ottignies-Louvain-la-Neuve, heureux papa et compagnon, écologiste convaincu, oenophile, joggeur, enseignant, chercheur, et le reste à découvrir...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.