A propos

Travailler sérieusement n’implique pas de se prendre au sérieux. J’espère que vous appréciez un peu d’humour.

Je vais mettre ici des informations qui me concernent. Je suis un convaincu du développement durable.

Je mettrai également comment, dans un souci de cohérence, je m’efforce d’agir selon mes convictions.

Voici un résumé des années précédentes, je vais m’atteler à compléter 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Mars 2013 > 2012 en bref

Ce fut une année électorale ! J’y ai même consacré un mi-temps, de juillet à octobre. Les résultats ont été proportionnels à mon investissement. Après avoir été élu conseiller, j’ai été désigné comme président du Conseil communal.

J’ai publié un livre, qui s’intitule « Vie politique : vraie vie ? ». L’aboutissement d’un projet qui s’est étalé sur un an.

L’été ayant été très mauvais, j’ai surtout produit des vins de fleurs, et très peu de vins de fruit. Les raisins ont d’ailleurs été entièrement mangés par les oiseaux.

Janvier 2012 > 2011 en bref

Faut-il mener des politiques de bonheur ? On mène bien des politiques pour que vous ayez plus d »argent, que vous soyez plus instruit et en meilleure santé … Pourquoi pas directement pour que vous soyez plus heureux ? La réponse est nuancée, j’espère publier bientôt les réflexions d’un séminaire que jai animé sur ce sujet. J’ai entre aussi travaillé sur « la prospérité sans croissance », comme en parle si bien Tim Jackson, ainsi que sur des thèmes plus immédiatement pratique comme la gestion des déchets, les particules fines dans l’air et les aides à l’agriculture. Vous trouverez quelques publications sur http://www.etopia.be/spip.php?auteur142

J’ai continué à courir régulièrement. J’ai fait ma plus longue course : 71 km à Millau, en 13 heures rassurez-vous.

J’ai participé à une expérience intéressante : définir que ce nous voulions collectivement pour notre commune à l’horizon 2050. Et cela a marché : une centaine de personnes ont exprimé leurs désirs pour 2050 (www.olln2050.be ).  Maintenant nous travaillons à ce que les associations, entreprises, politiques définissent leurs stratégies pour y arriver et se coordonnent. En 2012, les partis politiques communaux proposeront à l’électeur leurs idées. Je serai candidat pour proposer ma vision des solutions à apporter.

 Janvier 2011 > 2010 en bref

Après avoir constaté que j’ai un pied grec, et que je m’étais cassé le métatarsien (2 mois sans courir) j’ai quand même couru quelques courses, pas toujours sous le beau temps !

J’ai produit 1400 kWh électrique sur les 1675 consommés, soit une auto-production électrique de 84%. En thermique,  j’ai consommé 821 m³ de gaz, et j’ai produit de l’eau chaude pour l’équivalent de 330 m³ de gaz avec mes panneaux thermiques.

Côté vin de fruit, j’ai produit du vin de pissenlit, de fleurs de sureau, de raisin (ayant poussé sur ma vigne), de fruits rouges .

Janvier 2010  > 2009 en bref

Notre famille a poursuivi son effort pour réduire son empreinte écologique. Avec nos 15 m² de panneaux solaires photovoltaïques, qui ont fonctionné toute l’année, nous avons produit (et consommé) 1451 kWh, soit 95 % de nos besoins.

J’ai terminé mon mandat au Service public fédéral Développement durable et ai été engagé par Ecolo en tant que conseiller politique. Comme conseiller communal, j’ai contribué à lancer une réflexion sur ce que devrait être Ottignies-LLN en 2050. Côté sportif, j’ai couru un trail de 55 km sur la Côte d’Opale et un marathon à Reims. Enfin, je me suis découvert une nouvelle passion : la confection de vins de fruits.

Une publicité pour le vin primeur, parue dans « Le Soir » du 15 novembre 2007, qualifiait un Côte du Rhone de « Beaujolais » (1° bouteille de la pub)!

Janvier 2009

On me demande parfois pourquoi je fais de la politique. Cliquez ici pour lire ce qui est paru à mon sujet dans le bulletin communal d’Ottignies-LLN de juin 2008.

J’ai pris position dans le débat sur la construction d’une mosquée dans mon quartier (La Baraque). Vous pouvez lire le texte ici .

Publicités